Vienne 2016

Mardi 2 février

L'allégorie de l’Égypte par KlimtEncore une journée riche en découvertes ! Après une nuit de repos bien méritée, nous avons gagné le Ring, cet impressionnant boulevard circulaire qui enserre la ville, pour visiter le Kunsthistorisches Museum. Ce bâtiment imposant de style historiciste est tout à fait classique de l’esthétique en vogue sous François-Joseph. Inauguré à la fin du XIXe siècle, le musée a été constitué pour rassembler les collections acquises par les Habsbourg depuis le XVIe siècle.

La façade principale du Chateau de SchönbrunnDécoré par l’école de Hans Mackart, le majestueux escalier – copie de celui de la regia de Caserte – est surmonté de figures allégoriques peintes par tous les artistes de cette école dont une représentation de l’Égypte par Gustav Klimt. Décrire en quelques lignes les chefs-d’œuvre de ce musée relève de la gageure. Velasquez, Arcimboldo, Titien, Vermeer, Rembrandt ne sont que quelques-uns des noms des principaux maîtres qui ornent les cimaises. Si certains des élèves ont été fascinés par l’Atelier du peintre de Vermeer ou par les saisons d’Arcimboldo, d’autres ont préféré découvrir les galeries d’antiquités égyptiennes.

Le groupe dans les jardins de SchönbrunnAprès cette matinée de haute culture, nous pouvions nous accorder une pause midinette. Nous avons gagné ensuite le palais de Schönbrunn. La visite a été l’occasion de découvrir la résidence d’été de la famille impériale. Encore pleine des souvenirs de ce couple mythique François-Joseph et Sissi, ces salles ont beaucoup ému certains membres de notre groupe. Sissi vue par le prisme déformant de Romy Schneider est une publicité qui fonctionne pour attirer les touristes. Mais la figure dominante de ce palais est sans conteste celle de l’impératrice Marie-Thérèse. Mère de onze filles, cette femme attentive à l’éducation de ses enfants leur a fait réaliser plusieurs tapisseries qui sont régulièrement exposées et intégrées dans les décorations du château. Un détour dans les jardins a conclu cette visite. Mais l’hiver n’est guère propice aux visites champêtres.

Revenus dans le centre de Vienne, nos élèves ont pu profiter d’un temps libre qui a permis à certains d’aller voir le Danube (qui n’est pas bleu, de fait) ou pour d’autres se livrer à des activités plus prosaïques : shopping et dégustation de spécialités en tout genre… Avant de revenir, ponctuels, à l’auberge pour profiter d’un repas typiquement autrichien et léger knödel et choucroute.

Commentaires

#2 Lucas Delattre 04-02-2016 00:31
Mille mercis pour ce voyage à Vienne et pour les infos en direct ! Lucas Delattre (père de Mateo).
#1 maman de Noémie 03-02-2016 19:14
Que de belles et bonnes choses, on se délecte avec vous ! Et merci pour ces commentaires détaillés et très vivants.

Vous ne pouvez plus ajouter de commentaire.

Mardi17SeptembreSemaine 38 | RenaudPGibbeuse décroissante